Parc scientifique Bromont

Projet de biophilie: attractivité du parc, mieux-être, productivité et créativité des employés, performance des entreprises.

Étude d’opportunité. Septembre 2019

Un parc d’affaire biophile offre un accès à un environnement naturel étudié
pour augmenter la connexion entre les employés et la nature.

Le but est d’avoir un impact sur les variables suivantes:
– qualité de la concentration
– créativité
– productivité
– réduction du stress, de l’absentéisme et du présentéisme
– qualité de vie en général.

Des exemples inspirants

Trois parcs d’affaires ou scientifiques européens biophiles ont été identifiés
et peuvent servir de modèles au parc Scientifique Bromont.
Ces parcs sont le parc 20/20 d’Amsterdam, le parc Chiswick à l’ouest de Londres
et le « Science Park » de Cambridge.
Ils ont tous comme principe d’aménagement des espaces verts partagés par les entreprises et gérés par des sociétés de gestion immobilière. Ils ont réussi à créer des lieux hautement inspirants qui servent à attirer les meilleures entreprises et les meilleurs talents.
Des entreprises qui ont emménagé dans ces parcs rapportent une augmentation
de leur productivité et de la satisfaction de leurs employés par rapport à leur localisation antérieure.

En Amérique du Nord, plusieurs entreprises d’envergure ont fait le saut comme Apple, Amazon, Google, Microsoft, Herman Miller, etc.

L’ensemble de ces expériences, leur caractère inspirant, leurs effets sur le mieux-être
des employés et la performance des entreprises sont autant d’éléments
qui justifient le parc Scientifique d’examiner l’opportunité d’innover et de devenir
le premier parc biophile en Amérique du Nord.

Un concept d’avant-garde

La configuration des lieux du parc Scientifique, pour ce qui est déjà bâti, ne permet pas de reproduire les  concepts de larges cours d’espaces verts autour desquels se situent les bâtiments des entreprises utilisés par les trois parcs biophiles d’Europe.
Bien sûr, rien n’empêche de développer une telle vision d’avenir pour les projets d’expansion du parc Scientifique.

En l’absence de cours communes biophiles, nous avons tablé sur les atouts actuels du parc pour proposer un concept biophile d’avant-garde qui se prête à sa géographie.

Partenaire pour les études d’opportunité: Pierre Vinet.